L’observation des lieux, des gestes et attitudes guide ma main dans un voyage de la ligne simple, continue ouverte ou fermée pour ne garder que l’essentiel. Ma ligne marche, court, contourne, forme et déforme,suggère, s’arrête et repart un peu plus tard, plus loin laissant derrière elle un blanc, une ligne fantôme qui n’a aucune réalité physique mais que le cerveau imagine et crée. Vient le temps où la ligne quitte la surface du papier et du mur pour se promener dans l’espace et l’habiter d’une trace , d’une empreinte témoin d’un passage.
Mes Dessins
Retour à la page précédente
Copyright © -  Irène TYTGAT  
Retour à la page précédente